Est-ce que l'examen polygraphique est précis ?

Les recherches effectuées par la communauté scientifique, les agences gouvernementales et les universités indépendantes indiquent clairement qu'un examen polygraphique, lorsque bien administré par un polygraphiste professionnel et compétent, utilisant les normes fédérales de procédure et d'instrumentation, a une fiabilité élevée en ce qui concerne la détection du mensonge.

Selon le American Polygraph Association, 80 projets d'étude furent recensés depuis 1980, impliquant plus de 6000 examens polygraphiques. Les chercheurs ont mené 23 études sur la validité et la fiabilité d'examens polygraphiques réels qui ont produit comme résultat une moyenne d'exactitude entre 91 et 98 %.

57 études furent menées en laboratoire, lesquelles ont produit une moyenne entre 80 et 81%. Comme tout autre instrument utilisé pour mesurer la physiologie humaine dans le but de former des opinions professionnelles, le polygraphe n'est pas infaillible. Toutefois, la communauté scientifique admet que les examens polygraphiques, tels qu'ils sont utilisés aujourd'hui, ont une grande valeur probante quant à la détection des personnes sincères et de celles qui ne le sont pas.

Comment l'instrument polygraphique fonctionne-t-il?

À l'aide de l'instrument polygraphique et de ses composantes, le polygraphiste analysera divers réactions physiologiques qui ne sont pas sous le contrôle de la personne examinée dans le but de déterminer si celle-ci a fourni une réponse sincère ou mensongère à la question posée.

Vais-je ressentir une douleur lors de l'examen?

Non. Le seul inconfort peut venir d'une légère pression au bras occasionnée par le brassard de pression sanguine. Ce composant est la même que celui utilisé par votre médecin lors d'une prise de pression sanguine.

Peut-on me forcer à me soumettre à un examen polygraphique?

Non. Puisque le polygraphiste a besoin de votre entière coopération, vous devez accepter de vous soumettre à un examen polygraphique. Si vous ne désirez pas vous soumettre à un examen polygraphique, vous pouvez exercer votre droit de refus en tout temps.

Comment est-ce que le polygraphiste différencie la nervosité des réactions physiologiques manifestées suite à un mensonge?

Il est très normal pour une personne de se sentir nerveuse à la pensée de passer un examen polygraphique, qu'elle ait ou non l'intention de mentir, et le polygraphiste compétent est conscient de ce fait. La nervosité d'une personne ne créera aucune interférence quant à la capacité du polygraphiste à différencier la personne honnête de celle qui ne l'est pas car les réactions physiologiques sont totalement différentes.

Une fois l'examen polygraphique en cours, le polygraphiste voudra que vous soyez le plus confortable possible. À cette fin, il fera de son mieux pour réduire votre degré de nervosité avant de débuter l'examen polygraphique.

Je souffre d'hypertension. Est-ce que cette condition peut affecter le résultat de l'examen polygraphique?

Bien que le polygraphe enregistre et mesure la pression sanguine, l'hypertension artérielle, telle que celle due à la nervosité, ne provoque pas de réactions physiologiques similaires à celles obtenues lorsqu'une personne ment. Plus précisément, un mensonge représente une courbe différente de celle provoquée par l'hypertension.

Si vous souffrez d'une affection médicale ou si vous êtes suivi par un professionnel de la santé, veuillez en informer le polygraphiste.

Est-ce que les drogues et les médicaments peuvent affecter le résultat de l'examen polygraphique?

Contrairement à certaines croyances, les drogues et médicaments ne permettent pas à une personne de « fausser » les résultats d'un examen polygraphique.

Lors de l'entrevue pré-examen, le polygraphiste s'assurera que vous êtes bel et bien apte à subir un examen polygraphique. De plus, le polygraphiste vérifiera toutes médications prises afin de s'assurer qu'aucune d'elle ne puisse invalider les résultats.

Puis-je prendre connaissance auparavant des questions qui me seront posées lors de l'examen polygraphique?

Oui. Lors de l'entrevue pré-examen, le polygraphiste formulera et révisera avec vous toutes les questions qui vous seront posées lors de l'examen polygraphique. Aucune question piège ne sera posée lors de l'examen.

Quelle est la durée d'un examen polygraphique?

Un examen polygraphique dure environ deux heures. Cependant, certains peuvent durer plus ou moins longtemps selon la complexité l'événement en cause. Les examens sont enregistrés sur bandes audio et vidéo.

Vais-je savoir le résultat de mon examen polygraphique?

Oui. Chaque personne qui se soumet à un examen polygraphique sera informée du résultat aussitôt que les tracés ont été analysés. Le polygraphiste prendra aussi le temps d'expliquer et clarifier les résultats au besoin.

Comment les examens polygraphiques sont-ils utilisés aujourd'hui?

Les examens polygraphiques sont utilisés partout dans le monde par des agences gouvernementales, policières et de sécurité, par la communauté légale et le secteur privé.

Avez-vous trouvé réponse à vos questions?

Si votre question n'a pas été traitée ici, n'hésitez pas à communiquer avec nous. Il nous fera un plaisir de répondre à vos questions.

Copyright © 2011 Polygraphia. Tous droits réservés. Sitemap. Création site Web Québec : www.juliecoutu.com

Service d'examen polygraphique - Région de Québec

Expert en polygraphie, le Sergent Michel Côté polygraphiste d'expérience dans les domaines policiers et militaires